Augmentation mammaire 350 cc

21 mai 2019

1 an après

bonjour, 

me voici de retour car plusieurs personnes me demandaient la suite. 

je m'étais arrêtée à J+9 je crois. depuis, le temps a passé! Je suis très contente de mes seins. quand je revois des photos d'avant, je me dis "mais pourquoi tu ne l'as pas fait plus tôt?!" 

quoi dire, je ne sais pas par quoi commencer!

le toucher : on ne sent absolument pas la prothèse, c'est impressionnant. même si je palpe fort le sein, je ne la sens pas. le seul endroit où je la sens moi, c'est dessous le sein; là où la peau est la plus fine. Mais mon mari ne la sent pas. Lui même est très étonné de cette sensation de "vrai sein". 

le chirugien m'avait dit qu'on verrait peut etre des vagues sur les côtés quand on est allongé sur le dos. mais rien du tout. bon, je pense que sur une personne très fine, ça peut se voir. mais sur moi, non. Je ne dis pas que je suis grosse (59 kg pour 1.67m) mais j'ai mes petites rondeurs qui font d'ailleurs que le tout est harmonieux. 

la taille : 350CC c'est la taille idéale pour moi. moins, ça n'aurait pas été en adéquation avec mon corps et plus, ça aurait été trop. j'ai une peau assez lâche et mes seins sont lourds. à la fin de la journée, si je ne mets pas de soutien gorge, ça me fait mal dessous le sein. j'ai la sensation qu'ils sont trop lourds et tirent. donc je mets toujours des soutiens gorges. idem pour courir, faire du sport...

esthétique : côté esthétique, je suis contente. il faut savoir que si vous avez des défauts à la base, comme des seins écartés...le défaut sera accentué avec les prothèses. c'est mon cas, je n'avais jamais fait attention que j'avais les seins écartés avant et un mamelon plus gros que l'autre (personne n'est parfait!). maintenant, je le vois mais ça fait parti du charme je trouve et ça participe de l'effet naturel! 

les soutiens gorges : c'est un pur bonheur! avant, c'était un cauchemar pour trouver un soutien gorge qui m'aille. le bonnet flottait toujours, le tour de dos était trop petit mais si je prenais plus grand, le bonnet n'allait plus du tout! bref, un vrai casse tête. Maintenant, même pas besoin d'essayer! que je prenne de la marque ou non, tout me va. je fais du 95C. je revis. Du corbeille, du push up, des triangles...

la cicatrice : elle est superbe. Maintenant que j'ai passé 1 an, je vais pouvoir me mettre au soleil. avant, c'est interdit! l'été dernier j'avais mis écran total et maillot. Mais maintenant qu'elle est bien blanche, je vais pouvoir me mettre au soleil afin que celle ci bronze et disparaisse pour se fondre avec l'aréole. je vous mettrai des photos à la fin de l'été. 

bref, si c'était à refaire, je le referai sans hésiter même si j'ai eu super mal les 10 premiers jours. 

blog

blog5

blog 2

blog3

Posté par 350cc à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 mars 2018

J+9

bizarrement, aujourd'hui j'ai eu assez mal aux seins. j'avais mal dessous, là où les prothèses doivent se placer. Sous le sein gauche, celui où le chirurgien a dû le plus galérer pour insérer la prothèse (il n'y a qu'à voir les énormes bleus sur ce côté) je ressentais comme des boules. je ne sais pas si c'est la prothèse que je sentais ou les hématomes. 

je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit mais je porte uniquement une bande de contention placée au dessus des seins. je n'ai pas de soutien gorge de contention. 

20180319_131715 (1)

20180319_131551 (1) n'hésitez pas à laisser des commentaires pour me dire ce que vous en pensez. et je vous laisse mon adresse mail si vous avez des questions à me poser à propos de mon opération. si je peux vous aider, ce sera avec plaisir. 

c.cadiou83@laposte.net

Posté par 350cc à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

J+7 changement des pansemements

aujourd'hui, c'est le jour du changement des pansements. Comme je vous l'ai dit, c'est mon mari qui le fait. Des compresses stériles et de la biseptine. surtout bien se laver les mains avant ! on enlève délicatement les pansements. Je fais la grimace mais en fait, c'est surtout psychologique car ça ne fait pas mal. et là, on met la biseptine sur la compresse et on nettoie la cicatrice. C'est assez désagréable et je crois que j'ai 2 sutures qui ont dû sauter et c'est à vif donc ça pique! mais sinon ça va. Ensuite on sèche avec une compresse propre et après pose d'un pansement propre. et voilà, le tour est joué.

je suis plutôt contente, les cicatrices et mamelons sont plus jolis que la première fois où l'infirmère m'a changé les pansements. Normal me dire vous mais j'appréhendais vraiment beaucoup. J'avais peur que l'augmentation mammaire ne change mes mamelons, les déforme...bon après, c'est pas encore fini donc forcément ça sera encore plus joli d'ici quelques mois mais encore une fois, je ne pensais pas qu'à J+7, ce serai aussi bien. 

sur la photo, les strips oranges ne servent qu'à tenir les fils non résorbables. En fait, j'ai des points résorbables sur toute la cicatrice et en plus sur les côtés, j'ai des fils, style fils de pêche qui devront être coupés (ou enlevés?!) la semaine prochaine. 

voilà en photos ce que ça donne : 

20180317_134721 (1)

20180317_134932 (1) je suis très contente de l'allure qu'ont mes seins à J+7. les prothèses commencent déjà à descendre et je les trouve déjà plutôt naturels sur le dessus. je veux dire pa là, que la pente que je souhaitais avoir est déjà là. 

Posté par 350cc à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2018

J+6

Autant, je n'avais pas vu beaucoup de différence entre J+4 et J+5, qu'aujourd'hui, une étape est encore passée. Je souffre beaucoup moins lorsque je me lève le matin. j'ai pu ouvrir le frigo, sortir la brique de lait... choses qui me faisaient souffrir auparavant. je peux un peu plus de me servir de mes bras. je gagne encore un peu pus en souplesse au niveau de la peau. mais quelques fois, ça me gratte donc je ne sais pas si je ne vais pas mettre de crème hydratante au cas où. j'avais demandé à mon chirurgien mais il m'avait dit que pour cette taille, il n' y a avait pas de vergeture donc pas besoin de crème. Mais je me dis qu'au pire ça hydrate et au mieux ça m'épargne les vergetures!  

Posté par 350cc à 08:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 mars 2018

J+4

20180314_111223

20180314_111229

Aujourd'hui ça va beaucoup mieux. Et heureusement car mon mari a repris le boulot et je dois me débrouiller toute seule. 1er lever toute seule! j'avais beaucoup d'appréhension car jusqu'ici, c'était le moment le plus douloureux de la journée! je redoutais tellement la douleur que j'attendais entre 15 et 30 min avant de me lever. mais finalement, j'ai réussi! pas le choix me direz vous! ça fait toujours très mal au moment de passer de couchée à assise mais la douleur est plus supportable. 

Mes seins sont un peu plus souples, des bleus jaunes ressortent au niveau du sternum et sur le côté de mon sein gauche. et petite nouvelle : j'ai comme des décharges électriques au niveau des mamelons. Je me suis un peu renseignée sur internet et il semblerait que ce soit de vraies décharges liées aux nerfs qui se reconstruisent. pas très grave mais très désagréable. et dernier point à signaler : j'ai mal aux bras comme si j'avais fait de la musculation. Mes bras sont lourds et courbaturés. 

voilà pour les nouvelles du jour. 

Posté par 350cc à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mars 2018

J+3

IMG_3459  IMG_3458

Je crois que le J+2 est le jour le plus douloureux. Les hématomes sont bel et bien là donc ça tire encore plus. On lit les forums pour savoir quand est ce que ça va s'arrêter et là on tombe sur des femmes inhumaines qui disent qu'elles n'ont pas eu mal; qu'elles n'ont pas eu besoin de prendre ne serait ce qu'un doliprane. Et toi, t'as juste envie de pleurer et de rendre tes implants! je ne peux pas le faire? Ah merde! avant de faire l'opération, je savias que ça allait être douloureux, je lisais les témoignages et me disait (pour celles qui souffraient) "mais tu t'attendais à quoi? c'est une opération, donc forcément que t'allais avoir mal". et puis je me suis dis, je suis prête, et puis ils disent tous que sur le muscle c'est quasi rien et dernier point, je ne suis pas du tout douillette. Car, oui en me lisant, je sais ce que vous vous dites : "c'est vraiment une chochotte qui au moindre mal de tête doit dire qu'elle va mourir!"

mais NON, détrompez vous. j'ai fait du sport avec des tendinites calcifiantes pendant des mois! Donc la douleur, je connais et faire avec, je sais aussi. tout ça pour dire qu'on ne peut pas présumer de la douleur que l'on va ressentir. peut être vous n'aurez pas mal (et c'est tant mieux pour vous), peut être vous souffrirez le martyr. Mais une chose est sûre, ça ne dure pas!!!

en ce J+3, j'ai donc rendez vous avec mon chirurgien pour le changement des pansements et surtout payer mon dû! 

je sens qu'il y a de petits changements. en J+1 je ne pouvais même pas éteindre le lave vaisselle, ouvrir une porte, pousser une chaise, tirer la chasse d'eau (bref rien quoi) et aujourd'hui, je peux le faire. Doucement, mais c'est faisable. 

Pansements changés par l'infirmère qui travaille avec le chirurgien. Elle n'est pas du tout douce et compatissante (elle a certainement trop vus de seins ou est jalouse!!! c'est possible). Enlever le pansement, c'est pas le plus désagréable mais lorsqu'elle passe la compresse avec sa bétadine dessus mes cicatrices autour du mamelon, elle y va franco. et vas y qu'elle frotte d'un côté puis de l'autre. Oh, j'ai pas demandé l'option Karcher!!! et hop repose de pansements, elle appuie bien sur mes seins histoire que ça ne se décolle pas. Et puis c'est vrai, c'est pas comme si mes seins n'étaient qu'un énorme hématome!

ça y est, coup de gueule passé!

Alors, sur les photos je ne trouve pas ça joli (mais il ne faut pas oublier que je suis à J+3). On dirait que le sein gauche est plus gros que le droit mais je ne crois pas car sur les autres photos, ça ne se voit pas. bon, les mamelons, c'est pas beau mais ils sont encore déformés donc je ne m'inquiète pas. on peut aussi voir sur mon sein gauche, une cloque d'eau. Ce serait du au pansement qu'on m'a posé après l'opération. l'infirmière l'a percée et désinfecté. ce sera à suivre. 

dans une semaine, on rechange les pansements, mais là c'est mon mari qui le fera. Y a rien de sorcier et il sera sûrement plus doux qu'elle. et une semaine après je reviens pour lever les points. alors d'après ce que j'ai compris, j'ai de spoints résorbables dessous le mamelon mais 2 points non résorbables de chaque côté du diamètre.  

Posté par 350cc à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2018

J+1

20180310_194525

20180310_194518

La nuit fut assez compliquée. La veille au soir, le chirurgien est passé fire le tour de ses patients et donner ses conseils. Il m'a dit que j'étais encore sous l'effet de l'anesthésie car il injectait un produit qui agit 24h et que je ne devais faire absolument aucun effort. Je ne devais me lever que pour aller aux toilettes. et que demain, j'allais souffrir! OK, ça au moins, ça a le mérite d'être clair. 

Je l'ai donc écouté et le soir même, vers 21h, les sensations de brûlures que j'avais au début ont commencé à se transformer en douleur! Pour dormir, c'est forcément sur le dos. De toute façon, il ne m'est même pas venu à l'esprit de faire autrement. Il faut savoir que, pour moi, même unne séance de cinéma est une torture pour mes fesses! Je bougeais toutes les 5 minutes pour passer d'une fesse à l'autre. Je n'ai dormi que par 1/2 heures. si en tout j'ai pu dormir 2 heures, c'est le bout du monde. Déjà parce que les infimrères viennent changer la perf à minuit et prendre ta tension plus re changement de perf à 5h00. Et puis tu as de plus en plus mal!

Pourtant mon opération a consisté en une pose d'implants mammaires 350cc devant le muscle. Donc quand on lit les témoignages sur internet, tout le monde dit que sous le muscle ça fait super mal mais sur le muscle ça va. Ben NONNNNNN! ca va pas! 

les infirmères me donnent un suppo de Lamaline (un dérivé morphinique) vers 10h00. 10h30, bouffées de chaleurs, la tête qui tourne, envie de vomir, je sonne les infirmères. Je suis en train de faire un malaise! ni une ni deux, elles me mettent en position allongée totale (aie mes seins), coussin sous la tête viré (re aie mes seins) et on ouvre en grand les fenêtres! ça commence à aller mieux mais merde je ne peux pas prendre le médoc qui est sensé me soulager! je suis condamnée à prendre du doliprane 1000 mg. Super! vachement efficace!

Fin de matinée, mon mari vient me chercher à la clinique et retour à la maison. J'ai passé mon jour +1 allongée dans mon lit. Les douoleurs allaient en s'accentuant. le pire de tout, c'est de devoir passer de la position allongée ou semi allongée à assise. c'est comme si tout le sang affluait d'un coup vers tes seins. Je me retrouve à devoir faire le petit chien comme pour l'accouchement en attendant que la douleur redescende. donc résultat, on ne le fait qu'une fois par jour et avec l'aide de son mari. il m'avait installé une grande serviette dans le dos pour pouvoir tirer dessus pour me hisser. Une vrai baleine en déperdition. 

en ce J+1 et J+2 c'est une sensation de montée de lait puissance 1000. On a l'impression que les seins vont exploser. ils sont durs comme de la pierre (pas trop de bleu pour le moment) et tendus. j'ai même ma peau entre les seins qui semble décollée tellement c'est tendu. On le voit sur les photos. ça fait comme des vagues entre les seins, vers le bas. 

et là, j'ai connu l'éternuement! c'est pire que tout. On se dit que les points vont sauter et les prothèses sortir ! 

 

Posté par 350cc à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2018

JOUR J

IMG_3455

 IMG_3454

Voilà, nous sommes le 9 mars 2017 et c est le jour J. J ai rendez vous à 8h00 à la clinique Juge de Marseille pour une augmentation mammaire. Mon mari m accompagne. Je ne suis pas du tout stressée. J ai juste envie de manger et de dormir ! Eh oui, j ai du me lever à 5h30 et pour moi, la journée commence par un bon petit déjeuner! Donc là, je suis très frustrée ! Comme je suis la première patiente à me faire opérer, tout se passe très vite. Les infirmières me demandent mon dossier et me mettent en chambre. Elles me demandent comment je me sens et si j ai bien pris ma douche à la bétadine. Elles me donnent mes vêtements d opération (culotte, blouse, pantalon, chaussons et sur chaussons) et hop c est parti. Je vais à pied jusqu au bloc. Là, le personnel se présente. Ils (ou plutôt elles! La majorité sont des femmes) sont très gentils. L assistante de l anesthésiste me demande si je ne suis pas trop stressée. Ce à quoi je réponds que j ai faim et envie de finir ma nuit trop courte! Elle me prend les constantes et voit qu'effectivement je suis cooooolll! Le chirurgien arrive et me prend en photo pour les fameuses photos avant/après. Ensuite 2 ou 3 tracés sous les seins et l assistante me pose le cathéter pour l anesthésie et pour passer par la suite les antalgiques. Elle me mets le masque pré anesthésiant. A peine le masque posé, je dors ! Ensuite, vient le réveil. J ai le souvenir d entendre le personnel parler entre eux mais je n ai pas envie de me réveiller: je veux encore dormir !!! Ils me ramènent en chambre. Là bas je continue de dormir 1 ou 2 heures. Je me réveille enfin. Tout va bien. Je sens que c est tendu, j ai la sensation que ça brûle mais c est très supportable. Je suis quand même sous perfusion de paracétamol. Je me dis, c est cool si c est que ça, c est facile!

sur la photo, je trouve mes seins plutôt pas mal. c'est pris à la sortie du bloque donc il n'y a pas encore d'hématome!

Posté par 350cc à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2018

les prothèses

Screenshot_20180306-231213voilà ce que je veux! Je trouve ça très naturel. 

Alors, à vrai dire je suis allée chez le chirurgien avec l'idée de mettre des prothèses anatomiques et sous le muscle. Ben oui, quand on lit sur internet c'est le mieux. Anatomique pour avoir un rendu le plus naturel possible avec une descente du buste naturelle et ne pas avoir 2 ballons sous la gorge! et sous le muscle pour que la prothèse ne se voit pas. Pour la taille, je n'avais aucune idée. 

Donc me voici chez le chirurgien, je lui explique que je veux retrouver le bombé au dessus de mon sein. Il regarde, me dit que j'ai une légère ptose des seins (pour ceux qui ne connaissent pas, c'es les seins un peu tombants!) et effectivement le sein en poire comme on dit. Il me fait essayer plusieurs tailles de prothèses mais je n'ai aucune idée de ce que je veux. Pas trop gros ça c'est sûr mais pour le reste?!! je lui demande qu'il me conseille en fonction de ma corpulence et de ce qu'il estimerait le plus harmonieux. Et nous voilà partis avec du 350cc. Pour la pose c'est incision aréolaire, prothèses rondes et devant le muscle. Euh, c'est pas du tout ce que j'imaginais. Il m'explique qu'il pratique aussi bien devant que derrière, anatomique que ronde mais que ça dépend de la morphologie de la patiente et de son désir esthétique final. Comme je voulais regalber le dessus de mon sein, il ne fallait pas anatomique car ça allait accentuer le phénomène de "sein creux" sur le dessus. Et pour la position devant le muscle, ça dépend de l'épaisseur de la peau. Si, en pinçant la peau au dessus du sein, on a plus de 2 à 3 cm d'épaisseur, on n'a pas besoin de mettre la prothèse sous le muscle. Les bors de la prothèse seront bien recouverts et donc invisibles. C'est aussi conseillé dans mon cas de ptôse mammaire. 

 

Posté par 350cc à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2018

l'envie de retrouver mes formes

20180309_053143

 

20180309_053244

Comment en suis je venue à l'augmentation mammaire? 

Il ne faut pas se voiler la face, avec toutes ces émissions à la télé (les "abrutis" à Cancuun; désolée je ne suis pas fan de ce genre d'émission! tellement vrai...), la chirurgie esthétique est passée d'une opération réalisée par les plus riches à une opération qui semble plus accessible. Je dis bien "qui semble" car c'est un certain coût tout de même voir même un coût certain! 

En tout cas, de plus en plus de personnes succombent aux chants des sirènes!

Pour quelles raisons? 

En ce qui me concerne, tout a commencé comme ça : 

Il était unen fois une jeune femme qui faisait un joli 90B bien rond. Elle rencontra un prince charmant, ils se marièrent et eurent 2 enfants. Elle eut d'encore plus jolis seins enceintes! et puis les enfants grandirent et les seins partirent !

Bon ok, c'est loin d'être un conte de fée mais c'est la dure réalité de la vie. 

Mon 90B rond s'est transformé en un bâtard 90-95B. Je dis "bâtard" non pas pour être vulgaire mais pour vous dire que je n'avais ni un 90 ni un 95. En fait, j'avais pris du tour de dos donc le 90 était trop serré mais le 95B était trop grand en bonnet. Je remplissais le bas d'un soutien gorge corbeille mais le haut flottait! 

et à force de voir mon entourage passer sur billard (avec plus ou moins de réussite d'ailleurs!), de regarder des émissions sur la chirurgie esthétique, je me suis dit que si devais le faire ce serait maintenant à 36 ans pour en profiter!

voilà le pourquoi du comment. 

Posté par 350cc à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]